Skip to Navigation

Modèle d’évaluation institutionnelle et organisationnelle d’Universalia (modèle d’EIO)

En bref

Au terme d’années d’expérience de l’évaluation à travers le monde, Universalia a créé son propre modèle conceptuel d’évaluation organisationnelle, le modèle d’évaluation institutionnelle et organisationnelle (modèle d’EIO). Ce modèle est conçu pour aider les organisations à définir et à améliorer leur performance générale en analysant leur contexte, leur motivation et leur capacité. Reposant sur ces quatre domaines (performance, contexte, motivation et capacité), le modèle propose une méthodologie claire pour diagnostiquer les forces et les faiblesses organisationnelles. 

Grandes lignes de l’approche 

Un schéma, illustrant le modèle de l’EIO avec ses quatre domaines et leurs facteurs respectifs, permet de bien le comprendre (vous pouvez accéder à une description de chacun des facteurs en cliquant dessus) : 

Cliquez sur un terme pour voir sa définition

Administratif/juridique
Mesure dans laquelle les contextes administratif et juridique influent sur l'organisation.
Technologique
Mesure dans laquelle les systèmes du contexte plus large appuient la technologie dont l'organisation a besoin pour son travail.
Politique
Mesure dans laquelle le contexte politique influe sur l'organisation.
Économique
Mesure dans laquelle le contexte économique influe sur l'organisation. Capacité d'élaborer un cadre stratégique pour la concurrence et d'examiner les secteurs industriels, les bases de données sur la société, les niveaux de compétition, les frais de transaction.
Écologique
Capacité d'évaluer les impacts sur l'environnement et de s'adapter.
Intervenants
Les communautés, gouvernements, bailleurs de fonds, partenaires et autres acteurs qui participent aux activités de l’organisation et en retirent un avantage.
Socioculturel
Capacité de changer les attitudes sociales et culturelles.
Histoire
L'histoire de la société regroupe la totalité de ses expériences - réussites, échecs, guerres, désastres ainsi que l'émergence des grands leaders et leur influence.
Mission
Le rôle ou la raison d'être propre à l’organisation, qui se manifeste à travers ses objectifs et son orientation explicite vers des buts.
Culture
Un reflet de la motivation de l'organisation qui comprend les a priori, les valeurs et les convictions de ses membres.
Mesures d’incitation
Les mesures d’incitation organisationnelles désignent la raison pour laquelle le personnel se joint à l'organisation et la façon dont celle-ci le récompense et le punit.
Efficacité
Mesure dans laquelle une organisation est capable d'atteindre ses buts.
Efficience
Ratio qui reflète la comparaison entre les résultats obtenus et les frais encourus pour atteindre les objectifs. Mesure dans laquelle les ressources économiques/intrants (fonds, savoir-faire, temps, etc.) sont employés pour atteindre les résultats visés.
Pertinence
Capacité d'une organisation à répondre aux besoins des intervenants prioritaires et à obtenir leur soutien dans le présent et pour l'avenir.
Viabilité financière
Capacité d'une organisation à réunir les fonds nécessaires pour satisfaire à ses exigences fonctionnelles à court, à moyen et à long terme, en plus d’avoir des revenus supérieurs à ses dépenses.
Leadership stratégique
Leadership, planification stratégique, gestion de créneaux.
Structure organisationnelle
Structure de gouvernance, structure opérationnelle.
Ressources humaines
Planification, dotation en personnel, perfectionnement, évaluation et récompenses, maintien de relations constructives avec le personnel.
Gestion financière
Planification financière, redevabilité comptable, états et systèmes financiers.
Infrastructure
Gestion des installations, gestion de la technologie.
Gestion de programmes
Planification, exécution et suivi des programmes et des projets.
Processus organisationnels
Résolution de problèmes, prise de décisions, communication, suivi et évaluation.
Liens avec les autres organisations
Planification, mise en application et gestion des réseaux et des partenariats.

Les facteurs qui relèvent de la capacité, de la motivation et du contexte externe influent tous sur la performance d’une organisation. La performance organisationnelle est définie en termes d’efficacité (capacité à remplir sa mission), d’efficience (exactitude, rapidité de prestation des services et programmes offerts, et valeur de ceux-ci), de la pertinence continue (capacité de l'organisation à s'adapter à des conditions et à un environnement changeants) et de sa viabilité financière. 

Pour en savoir plus

Pour plus d’information sur le modèle d’EIO, nous vous suggérons le livre Évaluation organisationnelle : Cadre pour l’amélioration de la performance, publié en 2002 et écrit par Charles Lusthaus, Marie-Hélène Adrien, Gary Anderson, Fred Carden et George Plinio Montalván. Ce livre peut être consulté, téléchargé et commandé sur le site Web du CRDI, au www.idrc.ca.

Pour accompagner son modèle, Universalia a également publié un Guide éclair pour l’Évaluation organisationnelle et institutionnelle. Le guide constitue un cadre de référence pour réaliser l’évaluation d’une organisation lors d'une courte visite (d’un ou deux jours). On y trouve des concepts-clés à considérer au moment d’analyser les quatre domaines du modèle (c.-à-d. l’environnement, la motivation, la capacité et la performance). Ces concepts peuvent ensuite servir de guide pour la rédaction du rapport d’évaluation organisationnelle. Pour consulter le guide, cliquer ici. 

Nous vous invitons également à visiter le site Web d’Universalia au www.universalia.com ou à communiquer directement avec l’entreprise :

5252, de Maisonneuve Ouest, bureau 310
Montréal (Québec)  H4A 3S5
Canada  

Tél. : 1-514-485-3565 
Téléc. : 1-514-485-3210 
Courriel : universalia@universalia.com